Forum de Empire Naruto


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 interview

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sabaku No Gaara
nuke nin
avatar

Nombre de messages : 158
Localisation : 91
Date d'inscription : 25/01/2006

MessageSujet: interview   Mar 11 Avr à 16:39

Voila j'ai coriger mes faute sur men topic donc je m'ennuis il et 22h17 je vais recopier un interview de sinik avec l'aide d'un corécteur de faute donc il i en auras pas pour se qui connaise sinik meme si vous vous en fouter c'est toujour simpas pour les fan!

Brakmart : Présentations!

Sinik : J'ai commencé à rapper en 93 aux Ulis, j'avais un crew qui s'appelait l'Amalgame, on était 3, on a fait notre chemin et on a finit par monter Ulteam'Atom. Ensuite j'ai préféré partir en solo vers 99 et j'ai fais des petites compiles, mix-tapes, etc...


Brakmart : T'as commencé en crew comme tu nous l'as dis, t'as pas mal tourné avec Diam's ou Kennedy, mais pour finir tu as sorti le projet solo "Artiste Triste". T'es également resté dans un cercle assez fermé avec tes gars, c'est pour contrer la tendance "j'fais des featurings pour vendre"?

Sinik : C'est exactement ça ! C'était un choix ! Le truc à la base c'était un 5 titres, on aurait pu faire comme tout le monde : ramener 2 gros featurings et espérer vendre, et comme t'as dis on a voulu vraiment rester dans une ambiance familliale. J'ai fait les sons avec les mecs que je connaissais depuis toujours. Maintenant y'a le 9 titres qui va arriver, on va se manifester un peu mieux, avec d'autres featurings et prods.


Brakmart : C'était surprenant parce que t'as taffé avec une grosse partie du rap français ... ( Lino, Fdy, Diam's, Kennedy, ATK, Buffalo Soldiers...). Tu penses que ça t'as apporté quelque chose ? Le fait que tu travailles avec beaucoup de mc's français c'est aussi une contradiction avec la tendance : " Le rap français est mort"

Sinik : Je te le dis honnêtement pour moi c'est des conneries, c'est la mode du moment ! On dit que le rap est mort mais les rappeurs ils sont toujours là. Personnellement j'en ai rien à foutre, j'taffe avec ceux avec qui j'veux taffer, j'ai pas de plan, j'ai voulu faire un maxi avec mes potes et j'l'ai fait ... Comme tu dis, j'aurai pu inviter n'importe qui, ça c'est pas dur... C'est pas ça que je voulais faire, je voulais faire poser les gars de chez moi, faire 4 morceaux solos et c'est ce que j'ai fait. On n'est pas dans la tendance, on fait pas ce que les autres font. Et pour ceux qui disent que le rap est mort, c'est les premiers à écrire. Skyrock ils sont toujours là, y'a toujours du rap à la radio, c'est eux qui sont en train de se tuer... Enfin peut-être que le rap est mort, mais moi je suis pas mort donc j'm'en bas les couilles. (rires)


Brakmart : Concernant "Artiste Triste", comme on le sait t'es allé en prison juste après sa sortie , y'a pas eu beaucoup de promo ( radios, magazines...). Mais même maintenant que t''es la, on te voit pas souvent la presse spé', est-ce que c'est un choix personnel ou plutôt les gens viennent pas...?

Sinik : En fait c'est entre les 2 ... Déja on est pas contacté tous les jours, je suis un mec de l'underground, j'habite pas à Paris même, les gens ça les fait chier de venir chez moi ( Les Ulis, banlieue sud parisienne, ndlr). Dans le 9 titres qui va sortir, j'ai fait un morceau qui s'appelle : " L'amour du disque", ou justement je dis que le but c'est pas forcément de se montrer, moi je m'en fous qu'on voit ma tête, du moment qu'on connait ce que je chante et que le message passe. C'est pas mon but qu'on me reconnaisse à Paris donc je fais exprès de pas trop me montrer. C'est ton rap qui fait parler, c'est pas ta personnalité ! Ça me suffit qu'on parle de ce que j'ecris le reste j'm'en fous !

Karim (manager) : Son message il passe, c'est le principal, si on parle de lui tant mieux mais le reste on s'en fout. Quand il parle on sait que ce qu'il dit il le pense ou il l'a vécu.


Brakmart : Mais en sachant que s'il s'affiche plus , le succès viendra plus vite.. Vous êtes pas prêts à saisir cette opportunité ?

Karim : Franchement, je sais pas si c'est une occasion, le rap c'est pas Lara Fabian, c'est pas pareil, c'est pas faire de la musique dans le but d'être blindé et qu'on t'invite à la télé. C'est pas le genre de musique que tu vas mettre à la Star Academy, c'est un autre délire, donc par rapport à ça faut resituer le contexte. Y'a des groupes qui font de la promo abusive, mais c'est pas pour autant que ça fait vendre.


Brakmart : Comment ça se passe entre vous, l'entente manager / artiste ?

Sinik : On se concerte pour tout et au final on arrive toujours à une solution. Le but c'est qu'à la fin d'un projet, tout le monde soit satisfait à 100% !





Brakmart : Pour en revenir à au EP, sur l'intro " Un brin Sinik", c'est LA question que vous avez du entendre souvent, pourquoi avoir censuré le P'tit Benz ?

Sinik : La censure c'est une longue histoire... Faut savoir qu'on s'est pris la gueule au moins trois heures pour ça. Donc à la base, moi honnêtement j'étais pas pour la censure, maintenant je suis pas tout seul et j'en ai parlé à mes managers, et eux ils ont insisté par rapport au fait que c'est un enfant, que y'a même pas encore de musique, c'est le début du cd donc faut pas tomber dans la gratuité et nous c'est ce qu'on a voulu éviter. Et j'ai accepté parce que malgré la censure tu comprends quand même exactement ce que le môme il a dit ! En fait c'est censuré pour faire plaisir au gens à qui ça allait casser les couilles!


Brakmart : Dans artiste le titre " Artiste Triste " on voit que c'est toi, un rap avec les tripes, on reconnait les formes du cynisme.. C'était un son pour marquer les gens ? En guise de carte de visite ?

Sinik : La carte de visite on l'a fait sur le premier maxi avec Mals1, pour que le mec qui sache à quoi s'attendre, que ça sera pas du r'n'b dansant. Maintenant artiste triste c'est un morceau que j'ai écris comme d'habitude, mais il se trouve que tout le monde me dit que c'est celui qui me ressemble le mieux, mais c'était pas genre pour donner une image : c'est le morceau le plus hardcore. Mais des morceaux comme ça je t'en écris tous les jours!


Brakmart : Pourquoi avoir choisi d'appeler ton mini-album " Artiste Triste "?

Sinik : "Artiste" parce que pour moi tous ceux qui écrivent, dansent, que tu sois le plus connu ou un débutant t'es un artiste que tu le veuilles ou pas. Maintenant "triste" parce que je suis dans un concept où le premier maxi était : malsain, le deuxième artiste triste, c'est que des adjectifs qualificatifs ! Quand tu les prends les uns après les autres, tu sais à quoi ressemble le mec. Le troisième sera dans le même concept...


Brakmart : Pour ce qui est du morceau " Mec du Hall", tu avais déjà fait une version de ce morceau sur la mix-tape Coup2poker, qu'est ce qui t' as poussé à le ré-enregistrer ?

Sinik : On l'a fait comme ça au départ et il se trouve que le morceau a grave bien marché, que tout le monde m'en parlait et que les gens se sentaient représentés, donc on a changé ce qui nous plaisait pas trop et on l'a posé plus patate sur le 5 titres. Pour moi c'est un morceau qui me tient à coeur, un peu comme " Journée P.L.E " , c'est notre délire.


Brakmart : Sur " Journée P.L.E " , on retrouve tes potes, c'est un délire ou plutôt pour les présenter?

Sinik : C'est comme t'as dis, c'était 1 pour les présenter, 2 pour le délire, ça leur permet de sortir un truc, c'est encore un morceau personnel ! P.L.E c'est un langage de chez nous, à la limite tout le monde comprend le morceau, mais personne sait ce que ça veut dire...


Brakmart : Ça veut dire quoi exactement ?

Sinik : C'est parti d'un délire, le P et le L de "plan", et le E en fait c'est "esquivation", et dans le temps quand on galérait, on disait plan esquivation, on a abrégé P.L.E et on taillait ... ! ( rires )


Brakmart : Pour le 9 titres à venir, ça en est ou ? Le bouclage, les featurings ...

Sinik : À l'heure actuelle, on est en train de le préparer, on devrait normalement partir l'enregistrer dans 2 - 3 semaines... Maintenant au niveau des featurings, c'est toujours les mêmes, y'aura Diam's, sûr ! Et le reste on a des idées, mais ce n'est pas encore fixé ...


Brakmart : Et la distribution ?

Karim : La c'est un autre produit, on va le distribuer à une autre échelle, avec le 5 titres on avait surtout visé l'île de France ( meilleure vente en autoproduction sur Paris !! ), et maintenant on veut vraiment être mis en valeur dans les rayons. On va aussi attaquer avec la Suisse et les pays voisins à la France.


Brakmart : Et au niveau de la promotion ?

Sinik : Bon comme tu l'as dis pour "Artiste Triste", j'étais pas là pour assurer la promo, donc forcément ça nous a pas arrangé, maintenant on va pas faire deux fois la même erreur, c'est une autre étape et on peut pas se permettre de la négliger. On va tirer toutes les ficelles une par une , que ce soit les radios, la distrib', la promo... Faut que ça sorte proprement!

Karim : A la base, "Artiste Triste" c'était surtout une promo, pour faire connaître... Et apparemment ça à marché. Maintenant on tient à montrer une autre facette du personnage et pas que le côté hardcore, parce qu'avec l'âge tu réfléchis et penses plus de la même manière.

Sinik : Ce qui est important, c'est que les gens sentent l'évolution. Le premier maxi, c'était super jeune, t'as la rage, le 2ème, le 3ème tu rentres dans les détails et l'album tu expliques carrément ! Si on a fait les choses dans l'ordre c'est pas pour rien, l'album on aurait pu le faire depuis longtemps ! Mais les auditeurs vont sentir l'évolution, tu peux pas réagir comme si t'avais 19 ans, mais le message ça sera toujours le même mais en plus expliqué. Le jour où ça ira bien pour moi, j'hésiterais pas à le faire savoir, mais pour l'instant, t'as vu, je suis venu en métro ! ( rires ).


Brakmart : Un mot pour la fin ?

Sinik : Le 9 titres, "La main sur le coeur", en septembre !!!

Voila fini il et 00H39 donc jai fini

source par rap mag

Voila dite se que vous en penser??

_________________

________________________
Tant qu'il y aura des gens a tuer, je continuerais d'exister ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mangadimension.free.fr
 
interview
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gauri parle de SRK...interview de 2000
» La petite Emission #8 : Interview de Simon Bisley
» Le Capitaine Dadis Camara (Interview dans sa chambre à coucher).
» Interview Jervis Johnson
» Interview d'un syndicaliste anonyme par Dédé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de Empire Naruto :: Les choses diverses! :: Musiques.-
Sauter vers: